LÉO LÉRUS

ZIMARÈL

La première école de Léo Lérus est celle de la chorégraphe et pédagogue Léna Blou où il découvre la danse traditionnelle Gwo-ka et les danses contemporaine et classique. A la sortie du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1999, il est interprète au sein de différentes compagnies, dont la Random Dance Company (Wayne McGregor), la Batsheva DancenCompany (Ohad Naharin) et la L-E-V Dance Company (Sharon Eyal/Gai Behar). Affirmant un attachement à la veine du Gwo-ka et à son île natale, Léo Lérus signe en 2010 ses premières créations et se lance dans l’expérimentation d’une recherche continuelle dans le domaine de la danse contemporaine, tout en respectant et creusant son héritage culturel. Il crée Entropie en mars 2019, qui reçoit le Prix du Public à l’occasion du concours PODIUM édition 2021 organisé par le Pacifique, Centre de Développement Chorégraphique National de Grenoble. Gounouj est sa création 2024.

 

Léo Lérus est artiste associé à VIADANSE – Centre chorégraphique national de Bourgogne Franche-Comté à Belfort. La Compagnie Zimarèl / Léo Lérus est conventionnée par la DAC Guadeloupe et reçoit le soutien du Conseil régional de la Guadeloupe et du Conseil départemental de la Guadeloupe.

 

zimarel.com/

© Ph. Virapin

LES PROJETS DE LA COMPAGNIE

DIFFUSION
GOUNOUJ

Création plateau pour 4 danseurs

Dans certaines régions de la Guadeloupe, Gounouj signifie « grenouille » en créole. Cette pièce s’interroge sur le processus d’homéostasie, à savoir le processus de régulation d’un organisme ou d’un écosystème qui, pour conserver son équilibre, va résister et s’adapter aux changements. Dans cette création, Léo Lérus cherche à découvrir la conscience de la danse et son impact sur son environnement. A travers l’utilisation d’un dispositif interactif constitué de capteurs, le travail développé intègre la notion de “feedback” de la technologie sur nos actions, gestes et pensées dansées sur les mediums de nature différente : son, vidéo, lumière, mouvement.

SAISON 23/24

08 – 09.03.2024 – CCN Ballet de l’OnR / La Filature scène nationale, Mulhouse (68)
13 > 16.03.2024 – Chaillot Théâtre national de la Danse, Paris (75)
21.03.2024 – CNDC Angers, Angers (49)
16 – 17.04.2024 – Pole-Sud, CDCN Strasbourg (67)
10 – 11.05.2024 – L’Artchipel – Scène nationale de la Guadeloupe, Basse-Terre (971)

Gounouj_Léo Lérus_01 © Philippe Virapin

Chorégraphie Léo Lérus en collaboration avec les danseurs Danseurs Arnaud Bacharach, Robert Cornejo, Johana Maledon, Andréa Moufounda Assistante chorégraphique Asha Thomas Concept musical Léo Lérus Composition musicale et création dispositif interactif sonore Denis Guivarc’h, Gilbert Nouno, Arnaud Bacharach Percussionniste enregistré Arnaud Dolmen Création lumière, direction technique Chloé Bouju Costumes En cours

Production Compagnie Zimarèl / Léo Lérus Coproduction VIADANSE – Centre chorégraphique national de Bourgogne Franche-Comté à Belfort ; La Filature, Scène nationale de Mulhouse ; CCN – Ballet de l’Opéra national du Rhin ; POLE-SUD Centre de Développement Chorégraphique National, Strasbourg ; CNDC Angers / L’Artchipel scène nationale de Guadeloupe ; TROIS-CL Luxembourg ; Dispositif Récif – Karukera Ballet

Le projet Gounouj fait l’objet d’une demande de soutien auprès du Fonds d’aide aux échanges artistiques et culturels (FEAC). Avec la collaboration de Moka Production.

© Philippe Virapin